J’ai grandi entourée d’une mère créative, qui testait toujours milles techniques et qui, aujourd’hui encore, continue de créer dès qu’un projet l’emballe. Sa passion a très vite été communicative : je me rappelle que plus jeune, j’adorais organiser des goûters d’anniversaire puis des boums sur une thématique, pour pouvoir créer la décoration et l’ambiance de A à Z grâce à des objets chinés et nos 10 doigts. En grandissant, j’ai mis de côté ce passe temps, et même si je fourmillais d’idées, j’ai longtemps arrêté de faire des activités manuelles. Je me suis davantage orientée sur la création graphique, puisque j’ai fait des études de communication et que j’adorai passer des heures sur les logiciels à créer ou imaginer tel ou tel logo, mise en page, affiche, etc. Mon master en poche, j’ai donc naturellement commencé à travailler en tant que chargée de communication pour des structures culturelles jusqu’à ce qu’une envie d’ailleurs pointe le bout de son nez. En 2015, lors de la préparation pour mon tour du monde, j’ai alors décidé d’ouvrir un blog pour y poster des photos de mon voyage, partager la culture de chaque pays visité, etc. La question du nom s’est posée, et après quelques gribouillis sur une feuille, des mots en tous sens, des ratures et l’avis des proches, ‘Au coin des rues’ est né.

Avant mon départ en voyage, je projetais déjà de créer quelque chose. Je me voyais déjà en train de vendre des croissants avec un petit stand en bois dans les rues d’Argentine. Et finalement, l’idée n’était pas si loin puisque c’est en Nouvelle-Zélande que j’ai créé « A fleur de rue », un beau stand coloré avec lequel je faisais le tour des marchés pour vendre des desserts et pâtisserie, ainsi que des créations en tout genre : affiches, plantes aquatiques, kits DIY, bijoux, etc. Je tentais tout ce qui me passait par la tête, sans me mettre aucun frein, avec les moyens du bord, parfois avec succès, parfois non ! Cette aventure a duré 8 mois, avant que je ne reparte explorer un autre pays. J

A mon retour en France en 2017, je bouillonnais de créer, depuis que j’avais eu un réel aperçu de ce que je pouvais faire. J’ai acheté une machine à coudre quasiment 1 semaine après mon retour sans avoir jamais coud ne serait-ce qu’un ourlet, et j’ai appris en autodidacte. Ensuite est venu la broderie, puis le macramé, et ainsi de suite. J’ai ouvert une micro-entreprise en 2018 pour pouvoir à nouveau faire des marchés de créateurs et vendre mes créations. Mais le manque de temps – j’étais en parallèle chargée de communication pour un label de musique en 35h – et la contrainte des marchés m’ont vite fait réaliser que ce n’était pas la bonne formule. Alors j’ai réfléchi, j’ai pris le temps de penser à mes envies, j’ai discuté et argumenté, et j’ai finalement réalisé que je souhaitais passer mes journées à créer, à imaginer, à tester de nouvelles techniques, à aller à la rencontre des gens, à retrouver la spontanéité de ce que j’aime faire. Et surtout, que je voulais permettre à d’autres personnes de s’épanouir également via la création. Pour cela, j’ai réalisé une étude de marché, j’ai contacté des partenaires soigneusement choisis, j’ai discuté avec d’autres professionnels, et le blog Au coin des rues est devenu un site, avec une partie blog toujours active, mais surtout avec une partie ateliers, pour que je puisse animer des ateliers créatifs partout dans la région, à destination du plus grand nombre et ainsi créer un grand réseau de créatifs passionnés.

CHLOÉ

Contactez-moi !