DIY : suspension en forme de fleur

Les suspensions sont grandes, volumineuses et légères depuis quelques années, et j’avais envie à mon tour d’en accueillir une chez moi. Adepte du DIY, j’ai donc décidé de réaliser une suspension en forme de pétales de fleur et je vous propose ici les étapes pour la reproduire chez vous.

NB : Avant de me lancer dans la création de cette suspension, j’ai longtemps fouillé sur Pinterest à la recherche d’un DIY suspension déjà existant. J’avais justement trouvé un tuto sur le site suédois Nouw, dont je me suis largement inspirée, mais qui a entretemps disparu. N’ayant pas pensé à faire des photos de chaque étape, la plupart des photos publiées ici proviennent donc de cet ancien article.

Matériel

un tube de cuivre ou de laiton de 8 mm de diamètre = 5 €
un tube de cuivre ou de laiton de 10 mm de diamètre = 5 €
de la moelle de rotin de 5 mm = 15 €
une douille couleur cuivre (ou laiton) = 7,90 €
un pavillon cache couleur cuivre (ou laiton) = 4,90 €
un fil électrique de la longueur souhaité
– du tissu fin type coton ou lin (ici j’ai utilisé moins d’un mètre de tissu coton blanc Ikéa pour 7 pétales)
– une pince coupante
– de la colle forte
– une bassine remplie d’eau tiède
– des élastiques ou des pinces à papier
– des ciseaux
– un crayon de papier ou de la craie

TOTAL = environ 45 €

Outils

Ce DIY suspension demande pas mal d’outillage spécifique qui peuvent vite coûter cher. Pour ma part, j’ai demandé à des ami.e.s et voisin.e.s de me prêter la grande majorité. Les sites de location d’outils peuvent aussi être une alternative si vous ne souhaitez pas investir dans tout ce matériel.

– une perceuse et un forêt métal de 10 mm
– une scie à métaux
– une lime à métaux
– une pince pour écraser le tube de cuivre
– des serre-joints et/ou un établi
– une pince à dénuder

Avant de vous lancer, il va vous falloir déterminer le nombre de pétales que vous souhaitez réaliser. Plus elles sont nombreuses, plus la suspension est fournie, mais lourde. Ici, j’ai réalisé 7 pétales de 40 cm de longueur environ. Ce tutoriel détaillera donc les mesures et quantités pour cette suspension. Vous pouvez bien évidemment adapter la taille de vos pétales en fonction du résultat souhaité.

Étape 1 : métallurgie et bricolage

Prenez votre tube de 10 mm et marquez le tube à l’aide d’un crayon de papier tous les 7 cm. Avec la scie à métaux, découpez 7 tubes. Aplatissez ensuite chaque tube sur 3 cm, puis percez le sur la face plate avec un forêt de 10 mm. Pensez à bien vous protéger lorsque vous sciez et percez le métal.

A la fin, vos embouts doivent donc ressembler à ça et passer dans le tube de 8 mm :

Cette partie est la plus technique et la plus longue à mon sens. J’ai du me faire aider d’ami.e.s pour chacune de ces étapes, ce qui a rendu le travail nettement plus sympa et fun !

Étape 2 : rotin party

Pour réaliser le contours de chaque pétale, j’ai coupé 7 bouts de rotin de 140 cm. Vous pouvez facilement découper la moelle avec une pince coupante ou un couteau.

Le rotin est une matière qui se manipule facilement dès lors qu’elle est mouillée. Pour lui donner la forme de pétales, j’ai donc au préalable fait tremper les bouts de rotin dans une bassine d’eau tiède pendant une trentaine de minutes. Vous avez ainsi pouvoir se faire rejoindre les deux extrémités d’une branche ensemble, et les fixer à l’aide d’un élastique ou d’une pince à papier. Pour que le rotin garde cette forme une fois sec, j’ai également ajouté des livres sur la pétale pour qu’elle se maintienne et je les ai laissé durant plusieurs heures.

Une fois que le rotin a la forme que l’on souhaite, il est temps de découper le tissu. Pour cela, posez vos pétales sur le tissu et découpez au bord. Vous pouvez également tracer le contour à l’aide d’un crayon de papier et découper ensuite. Il ne vous reste plus qu’à coller chaque bout de tissu sur les pétales. Vous pouvez également ajouter un point de colle au bout de la pétale et y glisser le tube. Vos pétales sont maintenant terminées.

Il ne vous reste plus qu’à faire les branchements électriques : passer le fil électrique dans le tube en laiton/cuivre, le fixer à la douille et au pavillon, et toutes ces choses bien trop techniques à mon goût qui sont très bien expliquées sur internet en fonction de ce que vous avez comme circuit électrique chez vous. Personnellement, c’est cette vidéo – et mon père – qui m’a permis de comprendre le fonctionnement.

J’espère que ce DIY suspension est clair et je vous assure qu’une fois tout le matériel réuni et une bonne dose de motivation, vous allez pouvoir la réaliser à votre tour !